La Maison désinvolte a pris ses quartiers d’éte au Plessis du 13 juin au 31 août 2020.

A la fois brocante et galerie, guinguette, elle  s’installa de façon éphémère entre collines et vallons, dans une ancienne ferme où chacun pouvait déambuler à sa guise au coeur de ce projet estival.
Le visiteur pouvait déambuler à sa guise dans la maison, les dépendances et les 4 hectares, où différents espaces avaient été imaginés, tout en gardant le charme et l’esprit originels du lieu.

– de la brocante et des antiquités mises en scène dans différents espaces;
 
– un parcours artistique conçu par l’historienne de l’art et commissaire d’exposition Christine Ollier qui a installé des oeuvres d’Ashley Asford-Brown, Marco Barbon, Clara Chichin, ID Textile, Bernard Louette, Catherine Loy, Frédérique Petit, Morgan Moguer et Guillaume Zuili
 

– un brunch-guinguette (produits locaux & musique)

La Maison désinvolte attendait 80 personnes le 13 juin pour le vernissage. Plus de 1200 furent au rendez-vous. Durant ces 2 mois et demi, plus de 11.000 personnes foulèrent les 4 hectares du Plessis.

 

Galerie photo du lieu : l’extérieur, l’intérieur, le jardin, les artistes, la guinguette
La première guinguette le 20 juin 2020

no images were found